Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOLIDAIRES 94

Syndicats SUD Solidaires du Val de Marne. Maison des Syndicats 11/13 rue des Archives 94010 CRETEIL Cedex. 01 43 77 06 42 solidaires94@orange.fr


Travailleurs sans papiers de Vitry : Manif samedi 13 juin à 10h30

Publié par SOLIDAIRES 94 sur 4 Juin 2015, 15:43pm

Travailleurs sans papiers de Vitry : Manif samedi 13 juin à 10h30

Dans son programme électoral, Hollande avait fait quelques rares promesses.

Parmi celles-ci : « Je sécuriserai l'immigration légale ». Voyons ce qu'il en est avec le projet
de loi CESEDA qui doit être discuté au Parlement dans les prochains mois.

En mesure phare, on nous annonce une carte pluriannuelle de quatre ans. Tiens, remarquez-vous. Une mesure « de gauche » qui améliore la situation d'une partie de la population, obligée de faire des démarches administratives annuelle pour renouveler un titre
d'un an. « Donc, quand il y aura régularisation, ce sera avec cette carte ? » Dites-vous. « La personne régularisée devient de l'immigration légale n'est-ce-pas ? » Eh bien vous avez faux. Les personnes auront d'abord une carte d'un an et ensuite seulement une carte de quatre ans.

Cette nouvelle carte vient donc s'ajouter au mille-feuilles de titre qui ont progressivement dilué la carte de résident, ajoutant ainsi le nombre de résidents précaires. « Bien. Mais c'est quand même une mesure « de gauche », direz vous, « puisque, quand elle est obtenue, cela dispense de démarches pendant cette période. » Vous n'y êtes pas du tout. La possession de cette carte est soumise à l'obligation permanente de vérifier les critères qui ont permis son attribution.

« Mais alors comment les préfectures sauront que vous ne correspondez plus aux critères ? En procédant par sondages en cours de validité ? » Non !! Le Ministère de l'Intérieur va collecter les données auprès des administrations. 13 fichiers vont être connectés, concernant les étrangers. Selon les données recueillies (une amende impayée, une offre d'emploi refusée...) la personne sera convoquée et le titre lui sera éventuellement retiré. La logique est la précarisation croissante. La régularisation par le travail, en s'enchaînant à un patron qui fournit le cerfa, est maintenue.

Détail : le titre « salarié » obtenu avec un CDD ou en intérim n'ouvre pas droit à la carte pluriannuelle. Et les autres, conjoints, étudiants, malades ? Eh bien, pour les stabiliser, les Préfectures leur demanderont aussi un cerfa d'un patron. Mais attention, changement de statut = retour à la case départ. Donc carte d'un an, et seulement après, peut-être, carte pluriannuelle. Car la logique est d'accentuer la pression sur le marché du travail en utilisant le million de personnes travaillant soit au noir et illégaux, soit avec un titre précaire. Alors battons-nous pour la

 

 

 

 

REGULARISATION DE TOUS LES SANS-PAPIERS PAR LA CARTE DE 10 ANS
FERMETURE DES CENTRES DE RETENTION
LIBERTE DE CIRCULATION ET D'INSTALLATION


MANIFESTATION A VITRY-sur-Seine
SAMEDI 13 JUIN 2015 à 10h30


Rendez-vous devant l'Hôtel des Finances 83 rue Camille Groult


Collectif des Travailleurs Sans-Papiers de Vitry 94 (Union Nationale des Sans-Papiers)

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents