Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOLIDAIRES 94

Syndicats SUD Solidaires du Val de Marne. Maison des Syndicats 11/13 rue des Archives 94010 CRETEIL Cedex. 01 43 77 06 42 solidaires94@orange.fr


Education et loi travail : tract d'appel de SUD éducation 94 au 2 et 14 juin

Publié par SOLIDAIRES 94 sur 4 Juin 2016, 19:37pm

Education et loi travail : tract d'appel de SUD éducation 94 au 2 et 14 juin

Loi travail et éducation :

la victoire plus proche que jamais

 

La mobilisation contre la loi travail prend de l'ampleur : de nombreux secteurs sont ou vont entrer dans la grève dure : les raffineries, les terminaux pétroliers, l’industrie du caoutchouc, la SNCF, la RATP, le secteur aérien. Les jours qui viennent sont décisifs pour obtenir le retrait de la loi « travail ». Partout en France des actions de grèves, des actions de blocages économiques ont lieu. La population rejette massivement le projet de loi travail. Le gouvernement malgré une posture de fermeté (49-3, déclaration martiales de Valls) s'embrouille au sein de sa majorité. Un vent de panique s'empare du pouvoir.

 

L'adoption de la loi travail précipiterait les attaques contre la fonction publique.

Dans l'éducation et la fonction publique en général nous sommes concernés par ce projet de loi à plus d'un titre. Il suffit d’écouter les dernières déclarations de Macron et des différents candidats de droite sur la fonction publique. L’objectif : en finir avec le statut des fonctionnaires qui ne serait plus « adapté au monde actuel ». L'objectif est double : individualiser au maximum les carrières , casser toute forme de solidarité collective. Leur argument, l'éducation coûte trop cher. Leur modèle, France Télécom.

 

Depuis les années 80 le droit privé qui est en régression tire le droit public vers le bas. Cela a été très net avec les retraites et c'est le cas avec la baisse des garanties collectives dans le privé. Une convention collective assure à chacun un salaire en fonction de son ancienneté, de sa qualification : c'est une garantie d'égalité de traitement. Depuis 30 ans le MEDEF et l’État attaquent ces garanties dans le privé. Dans de plus en plus de boites il n'y a plus que des compétences individuelles. La loi travail est là pour finir le job. Ce glissement d'une protection collective à une individualisation des carrières est très nette dans la fonction publique territoriale ou le moment clé est celui de l'entretien professionnel avec le supérieur hiérarchique qui détermine l’avancement, les primes etc...

 

La précarité dans l'éducation nationale on connaît déjà : aujourd'hui dans l'académie 1 collègue sur 5 est précaire (contractuel, AVS, AED etc...) avec tout ce que cela comporte comme incertitudes soumission au bon vouloir de la hiérarchie pour le renouvellement du contrat, salaires de misères, problèmes de paiement, accès quasi inexistant à la formation, mépris de la hiérarchie en général. L'individualisation des carrières a déjà commencé dans le second degré avec par exemple l'attribution des IMP dans les collèges.

 

Pour un service public de qualité : des luttes dans l'académie

 

-vie scolaires des établissements des villes d'Aulnay et Sevran en grève pour la fin des contrats précaire et l'attribution aux AED de la prime éducation prioritaire. Les collègues appellent à étendre le mouvement.

-Dans les lycées : grèves et débrayages pour l'attribution de moyens à hauteur des besoins et contre la suppression de 600 contrats précaires décidés par la nouvelle présidente de la Région.

 

-1er degré 94 : grèves occupations d'écoles , rassemblements, AG contre les fermetures de classe et contre les non remplacements.

 

Ce qui se joue ici ce sont nos conditions de travail et es conditions d’accueil et d'étude de nos élèves.

 

 

Pour gagner, la grève par procuration ne marchera pas. Une victoire sur la loi travail appellera d'autres victoires sur nos revendications dans l'éducation. SUD éducation 94 appelle les collègues à se réunir en AG, voter la grève, rejoindre les actions de blocage en cours et préparer une grève massive pour les journées de manifestation et grève des 2 et 14 juin.

Les 2 et 14 juin on manifeste pour gagner

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents