Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SOLIDAIRES 94

Syndicats SUD Solidaires du Val de Marne. Maison des Syndicats 11/13 rue des Archives 94010 CRETEIL Cedex. 01 43 77 06 42 solidaires94@orange.fr


Elections TPE : du 28 novembre au 12 décembre

Publié par SOLIDAIRES 94 sur 20 Octobre 2016, 15:57pm

Elections TPE : du 28 novembre au 12 décembre

Retrouvez toute l'actualité de la campagne sur le site dédié de Solidaires :

http://election-tpe-solidaires.org/

 

L’unité d’action syndicale, c’est l’efficacité !

Il existe plusieurs syndicats. C’est normal, c’est la démocratie ! Chacun-e peut ainsi contribuer au développement du syndicat dont il se sent le plus proche. Les revendications, les luttes collectives menées, la défense individuelle des salarié-es, les valeurs défendues permettent ce choix. Pour Solidaires, la diversité d’opinion est une richesse qui sert l’intérêt collectif. Dans nos secteurs plus qu’ailleurs, beaucoup d’employeurs nient nos droits. Tous refusent qu’ils soient identiques à ceux de tous les salarié-es ! Les syndicats doivent s’unir pour être plus forts et imposer des avancées sociales.

Nous sommes 5 millions, c’est une force !

Dans nos secteurs, les employeurs veulent nous maintenir isolé-es : l’absence d’instance représentative du personnel, l’isolement ou encore la proximité avec l’employeur ne doit pas être un frein à l’exercice de nos droits. Les syndicats ne peuvent pas jouer le même rôle que dans les autres entreprises. Pourtant, nous sommes environ 5 millions en France à travailler dans des entreprises ou associations de moins de 11 personnes ou être salarié-es du particulier employeur et des services à la personne. Social, commerce, industrie, bâtiment, hôtellerie, restauration, employé-es de maison, santé, journalisme, associations… nous participons à la vie économique du pays. Nous exigeons le respect de nos droits !

Ensemble, pour nos droits !

Solidaires est un syndicat proche des travailleurs/ses. Nous y avons toute notre place.
Dans le syndicat, nous retrouvons des collègues du même secteur professionnel mais aussi d’entreprises différentes, d’autres branches professionnelles mais de la même ville… Ensemble, nous pouvons exiger le respect de nos droits et en gagner de nouveaux !

Ne pas perdre sa vie à la gagner !

Partout, nous sommes confronté-e-s à des organisations du travail de plus en plus violentes et à des employeurs qui nient ou banalisent les dégâts humains engendrés, quand ils ne les mettent pas dans la balance du chantage à l’emploi. Produits toxiques, travaux dangereux, travail de nuit, accélération des rythmes, etc. Solidaires lutte au quotidien pour empêcher la casse, améliorer les conditions de travail, gagner de nouveaux droits et construire des outils collectifs de luttes.

Solidaires, c’est notre outil !

Dans nos secteurs où le droit syndical est quasi inexistant, l’outil syndical interprofessionnel est un appui. Solidaires avec ses permanences juridiques, ses conseiller-es du salarié-e, ses défenseurs prud’homaux nous permet d’être assisté-es face aux patrons et d’être défendu-es.

Les TPE, les très petites associations, les particuliers : des employeurs pas comme les autres ?

L’ambiance et les rapports humains sont souvent différents des grandes entreprises. Il peut paraître plus compliqué de faire valoir ses droits dans un contexte où la proximité avec l’employeur est plus grande, les enjeux affectifs plus importants et la hiérarchie pas toujours assumée. Le revers est que trop d’employeurs en profitent pour nous exploiter plus ! Pour Solidaires, c’est inacceptable. Solidaires exige que nous ayons les mêmes droits que tous les salarié-es.

Pour Solidaires, l’égalité femme/homme est une priorité

Les femmes sont, souvent cantonnées à des tâches mal payées et ont des salaires inférieurs à ceux des hommes (-24 % en moyenne). De plus, elles subissent le temps partiel ce qui complique leur vie et celles de leurs familles. Dans un pays où un enfant sur cinq vit sous le seuil de pauvreté, Solidaires se bat au quotidien pour des salaires décents pour tous et l’égalité salariale pour les femmes. Les femmes sont plus nombreuses dans les TPE, où il y a moins d’implantation syndicale, et ont donc moins de possibilité de négocier et de se mobiliser.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents